Vous avez sûrement déjà entendu parler d’Awkwafina. Rappeuse, actrice, gagnante d’un Golden Globe pour son interprétation dans “Farewell”. Mais… Qui est vraiment cette fille dont tout le monde parle?

Nora Lum, connue sous le nom d’Awkwafina, est une rappeuse asiatique-américaine qui a commencé sa carrière musicale quand elle n’avait que 16 ans sous le nom artistique d’Awkwafina, ce qui signifie littéralement « Je suis très inconfortable, mais ça va” et elle est devenu célèbre avec sa vidéo “My vag”, qui est devenu viral sur Youtube. Après le succès de son premier single, l’artiste a présenté son premier album “Yellow Range” (2014), dans lequel elle se vante avec fierté de son héritage culturel et s’exprime sans détour sur ce que signifie être une femme dans la société actuelle dans une perspective hilarante, comique et acide, mais à son tour brillant et intelligent.

Cependant, sa carrière a pris un tournant extraordinaire lorsqu’elle a été sélectionné pour un second rôle dans Ocean’s 8 (2018), avec Sandra Bullock, Anne Hathaway, Rihanna ou Helena Boham Carter, où elle  incarne Constance, une escroc. La même année, est sorti aussi “Crazy Rich Asians”l’adaptation attendue du roman de Kevin Kwan, réalisé par Jon M. Chun, dans lequel Awkwafina joue également dans le rôle de l’actrice de second plan, Peik Lin Goh, avec Constance Wu.

Il ya aucune  doute que 2018 a été un ans parfait  pour Awkwafina, car non seulement elle est apparu dans deux grandes sorties, mais elle  a aussi lancé son deuxième album “In Fina We trust”un travail plus cohérent avec elle-même dans lequel elle fait de l’autocritique et des réflexions ingénieuses sur les stéréotypes asiatiques, avec une satire claire et mordante. Elle a également fait des apparitions vedettes à la télévision dans des programmes comme MTV Girl Code, Future Man ou Saturday Night Live (SNL) et a prêté sa voix pour des dessins animés en série comme “the Simpsons” ou “Regular Show”

Sa renommée et sa popularité se sont progressivement accrues et nous l’avons vu dans le film Jumanji: The next level (2019) avec Dwayne Johnson et Kevin Hart et aussi au gala Met de New York, à laquelle elle a assisté de la main du designer Joseph Altuzarra portant une impressionnante robe à lamé plissé doré antique de la collection automne-hiver 2019.

Pour couronner le tout, Awkwafina est devenue la première femme d’origine asiatique à remporter un Golden Globe à la meilleure comédienne/musicienne avec le film de Lulu Wang, interprété par Billy Wang. Une récompense disputée avec l’actrice Ana de Armas pour son rôle dans “poignards dans le dos”, mais qui a finalement pris la rappeuse et l’actrice asiatique. Awkwafina nous a séduits quand, après la remise de sa reconnaissance historique aux Golden glob, elle  a profité de son discours d’acceptation pour lancer un appel aux grands studios pour accroître l’inclusion des femmes et renforcer la diversité dans les rangs de ses films.

Cette année, Awkwafina prévoit de lancer sa série biopic, “Nora from Queens”, avec DD Wong et Lori Tan Chunn, le nouveau film de “Bob l’éponge”, la comédie de Ryan Murphy pour Netflix, “The prom” et la nouvelle version de « The Little Mermaid » et “Rayan and the Last Dragon produit, comme la précédente, par les studios Disney.

Cette nouvelle icône de l’industrie cinématographique a sans aucun doute marqué une nouvelle percée dans la lutte pour la diversité en essayant de sensibiliser la société du XXIe siècle à ce sujet. Quel meilleur outil que le cinéma et l’attitude de ses acteurs et actrices pour prendre conscience du sujet.

ABONNEMENT A MEIK MAGAZINE