Bonjour Miryam. Tout d’abord, nous tenons à vous remercier pour le temps que vous avez consacré à Meik Magazine. Cela dit…

Q.- Pouvez-vous nous dire comment étaient vos débuts en musique?

R.- Depuis que je suis gamin, j’étais passionné de musique, j’adorais chanter. Je me souviens d’avoir passé des heures à chanter et à danser et quand j’avais 6 ans, mon père m’a donné un microphone et construit un pied de micro et ne les a pas vraiment laissés partir. À l’adolescence, je savais que je voulais me consacrer à la musique, mais je ne voyais pas cela comme quelque chose qui pouvait arriver, car je n’avais aucune formation ou un environnement proche qui pouvait me guider. À 18 ans, j’ai eu l’opportunité de rejoindre le groupe Akatupower en tant que chanteur, à Móstoles, ma ville natale, et ce fut une expérience incroyable. À cette époque, j’ai commencé à travailler comme serveuse dans un club de jazz, Bogui Jazz, et j’ai finalement pu entrer en contact avec le monde professionnel de la musique. De nombreuses portes se sont ouvertes, de nombreuses opportunités, et à 24 ans j’ai commencé ma carrière de chanteuse professionnelle, jusqu’à présent.

Q.- Quelles sont vos influences? Comment définiriez-vous comment vous êtes inspiré et interprété?

R.- Mmm …. J’ai des influences infinies: rock andalou, musique afro-américaine (r & b, jazz, gospel) Musique cubaine, folklore, flamenco, musique latine … qui ont fait de moi une chanteuse polyvalente et libre, je n’aime pas transcrire dans un genre. Quand il s’agit d’interpréter, j’essaie de ne pas trop penser et ressentir, de chanter avec vérité, du fond du cœur.

Q.- Votre dernier album, votre deuxième album, « Quiero cantarte » (je veux vous chanter) … quelle différence cela fait-il par rapport au précédent?

R.- Mon premier album « Una Necesidad » (A Need) est une musique originale et « Quiero cantarte » (je veux vous chanter) est un merci que je voulais adresser aux compositeurs et artistes que j’admire et qui ont comblé mon la vie avec leur musique. Je voulais vraiment chanter ces pièces. Nous avons arrangé et repris des chansons telles que « La Layenda del Tiempo » (La Légende du Temps), de Shrimp ou Chega de Saudade, de Jobim, de manière très personnelle. Je pense que c’est un bel album dans lequel j’ai également eu de mon côté des musiciens incroyables qui sont aussi amis: Pablo Martín Caminero à la contrebasse, Marco Mezquida au piano et Michael Olivera à la batterie.

Q.- Y a-t-il un thème qui vous passionnera davantage dans l’album? … et si oui, pouvez-vous nous dire pourquoi?

R.- Nous jouons « Tout est de couleur » de Lole et Manuel (Todo es de Color) et je ne peux pas m’empêcher d’être excité à l’idée de le chanter. Les paroles, la mélodie, le message … c’est une chanson avec un message très actuel malgré presque 50 ans.

Q.- Récemment, vous avez partagé une vidéo sur les réseaux sociaux chantant « Toujours partir le soir », de Pablo Milanés, avec Caramelo de Cuba, Javier Colina, Ariel Bringuez et Michael Olivera pouvez-vous nous dire à quoi ressemblait cette expérience?

R.- Laissez les maîtres compter sur vous et offrez-vous une si belle opportunité, heureuse et reconnaissante. Je sais que Pablo Milanés pouvait le voir et il aimait ça.

Q.- Votre charisme et votre bon goût musical sont indéniables … que pensez-vous que le public apprécie le plus chez vous?

R.- Eh bien, je n’y ai jamais pensé … J’essaie toujours d’être naturel, que le public apprécie, qu’il s’excite et se connecte avec moi et avec la musique. Je sens qu’être soi-même travaille toujours pour atteindre les autres.

Foto: Sandra Angstadt Hidalgo

Q.- Comment vous décririez-vous artistiquement pour ces gens qui ne vous connaissent pas encore?

R. – Je ne sais pas … mieux vaut qu’ils m’écoutent et tirent des conclusions, et dites-moi!

Q.- Qu’est-ce que la musique pour vous? Lorsque vous chantez, vous pouvez le ressentir d’une manière spéciale …

R.- C’est tout pour moi. Tout dans ma vie personnelle et dans mon quotidien est lié à la musique, je lui dois beaucoup.

Q.- Pouvez-vous nous donner quelques références?

R.- Ma chanteuse préférée est Stevie Wonder et j’aime aussi Gretchen Parlato et Chet Baker.

Q.- Si vous pouviez choisir, avec quel artiste aimeriez-vous partager la scène?

R.- Mmmm … Je serais très excité de chanter avec un groupe que j’aime beaucoup, leur nom est Coetus. Ils viennent de Barcelone et c’est un orchestre de percussions ibériques. Je connais toutes les chansons !!

Q.- Quels sont vos futurs projets?

A.- Continuez à créer et à rechercher des expériences qui me rendent heureux comme avant. Je ne suis pas très en train de planifier, les projets sortent.

Foto: Sandra Angstadt Hidalgo

Q.- Maintenant, je voudrais que vous nous disiez comment vous vous sentez, quelles pensées vous viennent à l’esprit au sujet des différentes situations actuelles, qu’elles soient personnelles, sociales ou concernant votre travail et votre secteur.

R.- J’ai des sentiments mitigés … Je suis triste pour toutes les souffrances et les situations extrêmes qu’une grande partie de la population vit. Perte d’êtres chers, travail, santé … J’espère qu’après cela, les gouvernements seront conscients de l’importance d’une santé publique de qualité et de la protection de plus de personnes qui en ont le plus besoin. Professionnellement, la culture est détruite, nous sommes des milliers de personnes qui ont perdu notre source de revenus et sans savoir quand et dans quelles conditions nous allons retourner travailler et sans aucune protection sociale, c’est un désastre.

Q.- Quels sont selon vous les aspects et éléments positifs que nous pourrions retirer de tout ce que nous vivons?

R.- Personnellement, j’ai beaucoup pensé aux fois où je me suis plaint de la paresse d’avoir à aller à une répétition, à un travail ou à un engagement et à quel point tout me manque maintenant, le désir que je dois vivre, de voir ma famille et amis, sortir danser, travailler … Valoriser tout ce que nous avons et faisons.

Enfin, un court questionnaire;
. Une ville?
La Havane
Un livre?
La reine aux pieds nus
. Un repas?
Oeufs avec pommes de terre. ahahaha
. Une couleur et une odeur?
Vert … et celui avec les draps fraîchement lavés …