L’homéostasie de l’âme. J’ai créé ce terme, dérivé du vocabulaire médical; en science, l’homéostasie signifie: « état de stabilité » et est une propriété des organismes qui consiste en leur capacité à maintenir leur état interne stable, compensant les changements de leur environnement. Une propriété qui consiste en sa capacité à maintenir l’équilibre interne, grâce à l’échange régulé de matière et d’énergie avec l’extérieur.

C’est une forme d’équilibre rendue possible par un réseau de systèmes qui réalisent l’autorégulation chez les êtres vivants. Un exemple d’homéostasie est l’autorégulation de la température corporelle.

Tout organisme cherche à rétablir l’équilibre interne chaque fois qu’il est modifié. Ces déséquilibres internes peuvent se produire aux niveaux physiologique et psychologique; une autre des propriétés de l’homéostasie des êtres vivants est l’élimination des substances toxiques, afin d’atteindre la stabilité et l’équilibre biologique.

La race humaine est confrontée à l’une des menaces les plus violentes et les plus dévastatrices. Nous sommes tous au milieu de cette crise pandémique inimaginable, luttant intérieurement dans nos corps et nos âmes pour atteindre la stabilité dans chacune de nos dimensions: biologique, psychologique et spirituelle. Alors que nous sommes terrifiés, en détresse, enfermés, nous nous sentons comme des animaux en cage, impuissants, maniaques, paralysés par la peur, en nous il y a une grande bataille, une guerre entre deux puissants adversaires: un minuscule micro-organisme qui n’est vu qu’au microscope et la grandeur de l’esprit humain.

Il est important que notre salut élève le niveau de conscience pour apaiser notre esprit et ainsi comprendre que « Notre dimension spirituellen jamais malade.  »

Notre âme ne s’éteint jamais, notre lumière intérieure ne s’éteint jamais. Maintenant, nous ne voyons que des corps apparemment malades et limités, nous ne voyons pas leur âme, mais nous ressentons leur présence chaleureuse et honorons chacune de ces vies qui souffrent.

Même au milieu de cette désolation universelle, notre motivation est d’être certain que nos vies ont un but spirituel. Ce but spirituel est la tâche à laquelle nous sommes appelés à accomplir le passage de nos vies à travers l’existence terrestre et corporelle.

Nous devons trouver la réponse que nous devons donner à la vie avec chaque question existentielle qu’il nous pose à travers ce qui pèse le plus dans notre intérieur; qu’allez-vous faire de cette situation qui vous accable et vous étourdit?

Cette situation, comme votre vie elle-même, a un but spirituel, une tâche existentielle, que vous devez accomplir pour en tirer des leçons et grandir spirituellement. Les blessures existantes, puisque nous sommes jetés dans le monde, nous commençons à survivre avec des larmes et de la peur.

Comment se restaurer? Comment nourrir votre âme lorsque vos réserves intérieures sont épuisées et asséchées jusqu’aux dernières cellules vitales et émotionnelles? Où allez-vous vous ressourcer, vous sauver, vous cacher? Son âme demande un refuge.

L’âme, la divinité présente en vous, est votre centre sacré, votre richesse intérieure la plus précieuse et impérissable. Donc, si c’est une chose si belle et si précieuse, pourquoi ça fait mal? Pourquoi souffrez-vous? Pourquoi criez-vous parfois jusqu’à ce que vous l’étouffiez?

L’âme emprunte des chemins dangereux, sombres, dangereux et solitaires et, lorsqu’elle quitte chaque tunnel vers la lumière, comprend que c’est le seul moyen de faire naître la vraie sagesse intérieure.

Osez briser vos chaînes et rencontrer votre vrai moi, sortant de son obscurité et de l’obscurité qui vous entoure. Vous seul pouvez décider de quel côté vous voulez vivre, que ce soit à la lumière ou dans l’obscurité.

Votre âme est son « GPS sacré », que nous appelons intuition et n’est rien de moins que la voix de Dieu en lui. Son intuition est le GPS de son esprit et indique le chemin qui le mène à la plénitude. C’est la voix silencieuse de l’âme.

Vous pouvez prendre vos oreilles pour essayer de ne pas l’écouter, mais en marchant sur le chemin de votre vie, votre âme est battue, pleurant et pleurant lorsqu’elle ne vit pas selon vos valeurs spirituelles; puis viendra un jour où le visage tombera sur la terre et ce sera le moment sacré dans lequel le voyage spirituel de son anéantissement à son illumination voyagera.

Mourir à votre idée du «je» est la première étape que vous devez franchir pour commencer à marcher sur le chemin de la connaissance de soi, pour briser les chaînes invisibles dont vous êtes vous-mêmes emprisonnés et qui aujourd’hui se noient et bâillonnent votre âme.

C’est le moment de faire une pause dans votre vie! Regardez-le comme si vous étiez spectateur d’un long métrage dont vous êtes le protagoniste, posez-vous cette question existentielle: vous aimez qui vous êtes dans ce film? Aimez-vous qui vous êtes depuis des années? Si la réponse n’est PAS le moment de repenser son existence et de la modifier pour atteindre la plénitude et le bonheur, atteindre la réalisation de soi.

Ensuite, éloignez-vous du monde chaotique dans lequel vous luttez pour rester en équilibre, descendez du refuge dans lequel vous avez décidé de vous cacher pour essayer de protéger votre âme, car votre illumination sera réelle lorsque vous parviendrez à maintenir votre lumière intérieure, même vivre dans le monde des ténèbres qui vous entoure.

Apprendre à maîtriser les chevaux fugueurs de son esprit, maintenant en détention obligatoire, exercer l’art spirituel du détachement, renoncer au pouvoir, se tromper, reconnaître les masques qui couvrent ses blessures actives, soumettre ses peurs, libérer toutes sortes de ressentiment, pour nettoyer et purifier leur âme des toxines émotionnelles, pour maintenir l’humilité spirituelle même dans les moments de succès, pour voir l’échec comme une école spirituelle, pour maîtriser vos sens pour vivre en mode réfléchissant et pour sortir du mode animal, pour trouver émotionnel l’auto-nutrition afin de ne pas tomber dans le besoin d’approbation des autres, sont les tâches spirituelles que je vous invite à accomplir pour retrouver le bonheur et la plénitude de votre âme. C’est la réponse que nous devrions donner à la question déguisée en un minuscule monstre couronné, le coronavirus.

 

Ma pilule d’âme cette semaine:

Lorsque votre stabilité peine à se maintenir au milieu d’un monde instable, vous devez comprendre que votre ancre intérieure est la seule option pour rester calme.

 

Instagram @paulalopezescritora