Franca Sozzani, la rédactrice mémorable et incombustible de Vogue Italia, a été l’une des précurseurs du débat sur l’industrie de la mode et de la beauté et les normes qui la sous-tendent. En 2008, elle a surpris le monde avec quatre couvertures différentes des modèles Jourdan Dunn, Liya Kebelde, Naomi Campbell et Sessilee Lopez, dans l’inoubliable Black Issue 2008;

Aujourd’hui, près de 12 ans plus tard, on se souvient encore du Vogue historique qui a fait le tour du monde et qui est une source d’inspiration pour de nombreux designers. La grande majorité des marques ont commencé à ouvrir la diversité des mannequins, favorisant la recherche de nouveaux visages qui donnent vie à leurs créations. Maintenant, nous vous présentons nos «nouveaux visages» préférés.

Adut Akech, la « fille choyée de Naomi Campbell », qui le 2 décembre a été couronnée mannequin de l’année par les British Fashion Awards. Ce n’est pas pour moins, car le mannequin soudanaise a joué dans tous les podiums internationaux et dans la plupart des campagnes comme Valentino, Chanel, Giambattista Valli, Miu Miu et Saint Laurent.

Adesuwa Aighewi était l’une des nominées mannequins de l’année par les British Fashion Awards. Très impliquée dans le mouvement pour les droits des Noirs aux États-Unis, cette militante de mère thaïlandaise d’origine chinoise et de père nigérian, était l’un des mannequins préférés du célèbre Karl Lagerfeld.

Ses dreadlocks sont presque aussi mémorisés qu’elle. En fait, elle a refusé de les retirer quand un agent a suggéré qu’aucun designer ne l’engagerait pour ses cheveux « trop ​​noirs ». Il avait tort et cette année-là, elle a participé aux défilés de mode les plus importants, New York, Londres, Milan et Paris.

L’autre des «nouveaux visages» qui apparaîtront sur les podiums sera la Soudanaise Anok Yai, qui a marqué l’histoire à la Fashion Week de Milan de 2018, devenant la deuxième mannequin noir à ouvrir le défilé Prada, étant son prédécesseur Naomi Campbell en 1997 .

Il faut aussi mentionner la britannique Kukua Williams, découverte en 2018 lors d’un festival et cette même année sorti en tant que mannequin à la London Fashion Week.

Ceux qui ne semblent pas manquer leur rendez-vous avec les principales marques de mode seront la britannique Adwoa Aboah, fondateur de Gurls Talk, et l’image de Mango lors de la dernière campagne printemps-été, la Somalienne Ugbad Abdi, reconnu pour être l’une des mannequins que fidèles à leur religion marchaient avec voile, les Sud-Soudanaises Aliet Sarah et Ajok Madel ou les Brésiliennes Kerolyn Soares, Ana Barbosa et Anna Herrrera.

Nous ne pouvons pas oublier ces autres mannequins qui enfreignent les normes de beauté et sont acclamés par les podiums les plus internationaux tels que les asiatiques d’origine chinoise, Tang He, Chun Jin et Ning Jinyi, le modèle maroco-italien, Malika El Maslouchi, le modèle Franco-japonaise, Mika Schneider ou la belle mannequin franco-indienne, Ashley Radjarame.

ABONNEMENT A MEIK MAGAZINE