Face à cette situation exceptionnelle, les gens sont convoqués à une réalité que nous n’avions même pas imaginée il y a quelques semaines. Pour les adultes ça devient lourd, mais pour les petits de la maison ça ne l’est pas moins, donc de MEIKMAG on m’a proposé d’écrire cet article en référence aux plans et propositions avec les enfants pendant cet isolement.

Bien que je me consacre au droit, à travers mes livres « Little Paula » et « Marga, la princesse amère », je dois visiter des écoles et des instituts dans lesquels j’interagis avec les étudiants. À ces âges, les enfants sont pleins d’énergie, courent toujours, assoiffés de liberté. Ils sont comme des « pequeños lobitos » que vous ne pouvez pas avoir mis en cage. Dans cet article, je vous donne quelques idées pour vous aider à passer ces jours d’isolement avec des enfants.

De nos jours, la communication est essentielle. Dans la coexistence quotidienne, nous devrions prévoir 10 ou 15 minutes pour nous asseoir et parler, savoir comment ils se sentent et que, à leur manière, ils peuvent être évacués.

Nous n’avons pas à cacher ce qui se passe, mais regarder les informations devrait être limité. Informé oui, mais avec tact, et cela dépendra un peu de l’âge, à assimiler. J’ai vu des vidéos de jeunes enfants nous racontant comment nous allons vaincre les « mauvais insectes » comme une histoire de leur imagination et c’est la lumière dont nous avons besoin en ce moment.

Dans cette situation, nous devons essayer de maintenir autant de normalité que possible et, comme certains psychologues le préconisent, une routine ordonnée doit être maintenue. Différents horaires, oui, mais il doit y avoir du temps pour l’école, les tâches de douche ou de bain, le dîner et un peu tandis que pour eux-mêmes. Le tout sans les harceler. Parfois, comme cela arrive aux adultes de nos jours, le corps et l’esprit des enfants ne vont pas à la vitesse désirée et leur arrivent aussi. Donc calme, routine et horaires dans quelques limites.

Vous n’avez pas à obséder sur la date de fin de l’accouchement, car cela peut créer une sorte de frustration. Vivons la journée.

Nous devons rappeler aux enfants que nous ne sommes pas en vacances et que nous devons garder les tâches de l’école et quelques horaires pour cela. Nous chercherons les heures qui leur conviennent le mieux, le matin ou partirons le matin et l’après-midi. Le temps dépendra un peu de la façon dont nous voyons ce qu’ils sont, mais une moyenne d’environ 4 heures par jour suffirait. Nous pouvons également les encourager, comme certains professeurs nous le disent, à effectuer, dans le cadre de ces tâches, certaines qui ne sont pas directement liées à celles indiquées par l’école, comme faire de petites rédactions, qui en plus d’être une thérapie exceptionnelle, de cette quarantaine peuvent provenir quelques Pérez Reverte. La peinture serait une autre façon de libérer votre imagination.

On peut aussi doubler avec l’Anglais. Une page recommandée serait: https://learnenglishkids.britishcouncil.org/marcarnos

La lecture est une autre façon de passer le confinement d’une manière saine qui nous fait voyager sans bouger de chez nous. Dans certaines écoles, une heure et demie de lecture est recommandée mais à titre d’orientation. Les parents doivent être d’accord avec leurs enfants sur ce sujet. Certaines écoles ont eu l’initiative d’étudiants qui lisent un chapitre d’un livre chaque semaine, puis, à travers une vidéo avec une brève introduction de l’auteur, à ce stade, j’ai participé en tant qu’écrivain à l’initiative qui a eu, entre autres , l’école « Luis Solana » avec les élèves de 5e et 6e, qui lisent mon livre « Little Paula ».

À propos des livres, je recommanderais qu’il y en ait beaucoup, vous n’avez pas à vous fermer à ceux connus du grand public. Je vais vous en recommander un: « Créez de la magie avec vos enfants: livre d’aventure », où l’imagination dans ces moments de confinement brisera toutes les barrières et les frontières.

Pour maintenir la santé de nos jours que nous sommes plus exposés aux écrans et au moins de lumière à l’intérieur, l’hygiène visuelle est importante pour tout le monde, petits et grands. Pour éviter des symptômes tels qu’une vision floue, des démangeaisons des yeux ou des maux de tête dus à une utilisation plus courante des appareils, les experts en optique recommandent:

  • Règle 20/20 (20 minutes de travail et 20 secondes au repos).
  • Essayez de travailler avec la lumière naturelle autant que possible
  • Évitez les réflexes.
  • Ajustez la résolution des écrans.
  • Gardez le globe oculaire hydraté.
  • Assoyez-vous correctement et gardez une distance minimale de 30 cm.

Dans d’autres aspects … vous devez prendre soin de votre régime alimentaire, boire des fruits, des légumes et du lait et avoir une activité physique minimale à la maison en le partageant. Ils servent des jeux et des activités dans lesquels vous devez vous déplacer. Ou pratiquez l’étirement, le yoga … Les exercices peuvent être amusants et rassembler la famille.

Il n’est pas moins important de rechercher la diversité dans les loisirs: des consoles vidéo aux séries et films, selon l’âge, et les différents jeux.

Avec les petits, nous pouvons relier les activités qu’ils ont faites à l’étranger avec ce que nous faisons à l’intérieur de la maison. Si vous aimez le basket-ball, le football ou le karaté, nous pouvons peindre vos doigts comme un basketteur ou un footballeur, ou peut-être un karatéka et nous aurions déjà préparé un combat de doigt traditionnel au niveau des années 80.

L’esprit a besoin de se déconnecter pour qu’ils soient heureux, c’est quelque chose qui les aidera à continuer à surmonter cette bataille dans laquelle ils se comportent comme de vrais héros.

Pour tous ceux qui souhaitent profiter de ce moment pour approfondir leurs connaissances de manière ludique, il existe de nombreux musées qui nous donnent la possibilité de les visiter de manière virtuelle, pouvez-vous imaginer de vous envoler pour le Louvre lui-même?

Voici quelques liens:

https://www.louvre.fr/en/visites-en-ligne

https://www.museodelprado.es/en/the-collection/art-works

Bref, les familles, ce sont mes propositions pour passer cette quarantaine avec ces petits super-héros qui sont nos enfants. Entre nous tous, nous allons affronter cette fois où nous avons été touchés de vivre. Ensemble, je ne doute pas, nous allons de l’avant. Qu’il n’y a pas de jour sans musique et sans rire à la maison.

Pour tous ceux qui combattent, pour tous ceux qui ont été confrontés au virus, pour tous ceux qui doivent être chez eux, que cet ennemi ne vainc pas notre désir de vivre. TOUT IRA BIEN.