Nous devons le reconnaître une fois pour toutes: à l’ère des coronavirus, Netflix est tout. La plateforme nous a divertis avec son grand nombre et sa variété de films, séries et documentaires. Si la semaine dernière, nous parlions de la série tant attendue de Ryan Murphy, Hollywood, nous voulons aujourd’hui souligner le nouveau drame du réalisateur oscarisé Damien Chazelle, The Eddy.

On sait que Damien Chazelle aime le jazz parce qu’il nous le dit. Dans son premier film, Whiplash, il a décrit la relation sado-masochiste entre un professeur de tambour et son élève. Il nous a ensuite présenté La La Land, une comédie musicale de rêve qui lui a valu l’Oscar du meilleur réalisateur à l’âge de 32 ans. Par la suite, il a réalisé First Man, un film biographique bien reçu, bien que cette fois ce n’était pas une comédie musicale sur Neil. Armstrong a fait ses débuts sur le petit écran avec la série The Eddy. Une proposition ambitieuse qui nous emmène à Paris et raconte l’histoire d’Elliot Udo (Andre Holland), pianiste de jazz et copropriétaire de The Eddy club, son ex-petite amie et chanteuse maja (Johanna Kulig), son partenaire Farid (Thar Rahim ) et sa femme Amira (Leila Bekhti), ainsi que la fille d’Elliot, Julie (Amandla Sternberg), des histoires dans lesquelles les personnages sont impliqués dans une série de situations inattendues affectant leur vie personnelle.En outre, la série aborde la question du multiculturalisme dans les quartiers parisiens, comment convergent les différentes traditions culturelles.

Damien Chazelle a choisi Paris non seulement pour être amoureux de la Ville Lumière, mais aussi pour rendre hommage au mouvement cinématographique de la Nouvelle Vague française, la Nouvelle Vague, de la fin des années 1950, avec des cinéastes du niveau de Bazin, François Truffaut , Alain Resnais, Eric Rohmer, Claude Chabrol ou Jean-God Lucard, entre autres.

The Eddy se distingue non seulement pour son intrigue captivante, mais aussi pour le grand casting qui fait partie de sa production. Avec Damien Chazelle, ils dirigent également Alan Poul (Contes de la ville), Houda Benyamina (Divines) et Laila Marrakchi (Le Bureau des legéndes). De plus, la série est écrite par Jack Thorme (Harry Potter et l’héritage maudit), la direction musicale est dirigée par le légendaire producteur Glen Ballard et les musiciens qui font partie du groupe de l’émission sont des artistes réels Randy Kerber, Ludovic Louis, Lada Obradovic, Jowee Omicil et Damian New Cortes.

Un argument passionnant qui a pour scène le cœur de Paris et comme accompagnement de la musique.